· femme,féministe

Je suis Femme

Je suis une femme, c'est normal que je tienne la maison, que je lave les vitre, que je fasse à manger, que je fasse la vaisselle, que je nettoie les sols, que je m'attarde sur les tâches les plus disgracieuses du foyer que personne n'a envie de faire.

Mais c'est mon rôle je crois ? Je suis née pour ça ?

Je suis une femme, alors je dois toujours être belle, aucun poil ne doit pousser sur mon corps. Je dois toujours être bien apprêtée, bien maquillée, bien coiffée.

Je dois porter un soutien-gorge qui me fait mal et m'inssuporte ma poitrine doit remonter jusqu'au cou.

Je dois être féminine, mais pas sexy au risque de me faire violer, et ce sera de ma faute si ça m’arrive car je l'aurais bien cherché.

Je suis une femme, c'est normal que ce soit moi qui explique à ma fille pourquoi son géniteur n'a pas voulu la reconnaître.

C'est mon rôle de femme d'expliquer les agissements des autres alors que je n'en ai aucune idée, de trouver des excuses à ceux qui n'en ont pas.

Je suis une femme, c'est normal que mon corps soit parfois violenté et violé lors d'examens gynécologiques.

C'est tout aussi normal que mon accouchement me soit volé et bafoué.

On me dépossède de mon rôle de mère, on m'inculque que je ne suis pas capable de, ou on me fait culpabiliser si je ne suis pas en accord avec les dictats de la société.

Mais je suis une femme alors c'est normal que je doive supporter tout ça.

Je suis une femme née dans une société moderne d'un pays européen et développé.

Je n'ai pas le droit de me plaindre. Je n'ai pas le droit de dire que des inégalités du genre existent toujours.

Je n'ai pas le droit de soumettre l'idée que le patriarcat persiste dans notre société dite égale.

Je suis une femme, et je suis heureuse de l'être. 

Je suis fière de mon sexe et de mes attributs mais je suis chagrinée de voir que je ne mérite pas le même respect que les hommes.

Je suis triste de voir que mon corps n'est qu'un détail.

Je suis déçu d'entendre que ma parole est moins importante que celles du genre masculin.

J'ai peur pour ma fille et pour toutes les autres femmes ou jeune-fille en devenir.

J'aimerai ne plus entendre des phrases ancrées depuis la nuit des temps et tellement injustes nous concernant "tu es pénible car tu n'es pas dans la bonne période", "tu es une femme alors tu ne sais pas te garer", ... pourquoi toutes ces médisances qui sont si peu significatives et dévalorisantes.

Dans un rêve idéaliste et peut-être être utopiste, j'aimerai que naître femme ne soit pas une tare mais un honneur et une force.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly